Subscribe via RSS Feed Suivez moi sur Pinterest Suivez moi sur Google Plus Suivez moi sur YouTube

Travail et franc-maçonnerie : des phrases célèbres à méditer

4 août 2014 1 Comment


Le travail en Franc-Maçonnerie, pour peu qu’il soit bien réalisé, nous amène à une introspection totale à la découverte de notre Être …

Découvrons au travers de cette planche et de citations/ou phrases célèbres le véritable travail en Maçonnerie..

Si tu sais méditer, observer et connaître/ Sans jamais devenir sceptique ou destructeur/Rêver sans laisser ton rêve être ton maître/Penser, sans n’être qu’un penseur… (Rudyard Kipling)

Tout maçon cultivé connaît le début et la suite du célèbre poème du frère cité ci-dessus. Il semble difficile de dire aussi bien. Tentons néanmoins la gageure, en donnant la parole à d’autres auteurs, maçons ou non, très différents dans leurs sensibilités. Rappelons au préalable que la méditation, comme l’alcool, est à consommer avec modération. Sigmund Freud d’ailleurs signale que «le travail est le seul équilibre dans une vie». Nos rituels sont là pour le rappeler, même ceux des travaux de table ou de mastication. Travail et franc-maçonnerie sont des vocables indissociables au sens historique du terme.

Cédons la parole à autrui : «Ne croyez pas que vous avez déjà une âme. Vous ne pouvez pas en avoir une si vous ne méditez pas» – George Ivanovitch Gurdjieff, ésotériste et écrivain russe. «La respiration est nécessaire au corps, comme la méditation l’est à l’âme. Si vous cessez de respirer, votre corps meurt. De même, sansméditation votre âme s’étiole» – Osh Rajnees, maître zen contemporain. «La luminosité de la méditation ressemble au flot de la rivière» – Milarepa, moine ascète tibétain.

«L’éternité n’est rien d’autre que la parfaite possession de soi en un seul et même instant» – Saint Augustin. «La méditation est un courant continu de perception ou de pensée, comme le courant de l’eau dans la rivière» – Swami Vishnu Devananda. «Mon âme, c’est un monde, dont mon coeur est le ciel» – Victor Hugo. «Un doux vide, un grand renoncement,/ Quelqu’un en nous qui sent la paix immensément,/Une candeur d’une fraîcheur délicieuse» – Paul Verlaine. «Toute âme est une mélodie qu’il s’agit de renouer» – Stéphane Mallarmé.

M comme…

Justement, la musique. Ce langage est au delà des mots, trait d’union entre l’homme et le divin. Lamusique s’adresse à notre âme et nous montre le chemin de la paix. «La mélodie est la prière que l’homme adresse à Dieu. L’Harmonie est la réponse que Dieu fait à l’homme» – Cyril Scott. «La musique est partout. Elle n’est pas enfermée dans les livres. Elle est dans les bois, dans les rivières et dans l’air» – Claude Debussy. «Le rôle de la musique est de nous délivrer de la tyrannie de notre conscience» – Sir Thomas Beecham

«Pour le corps nous avons la gymnastique et pour l’âme la musique» – Platon. «Je tiens le flot de la rivière comme un violon » – Paul Eluard. «Le rythme et la mélodie déterminent les émotions de toutes natures. Par la musique on s’habitue à ressentir les sentiments justes»-Aristote. «Les chants m’ont fait, ce n’est pas moi qui les ai faits» – Johann Wolfgang Goethe.

Un zeste de zen

Depuis longtemps, l’Occident a rejoint l’Orient dans le recours au zen pour la méditation. Il s’agit de saisir le monde dans sa globalité, bien au delà de l’agitation incessante de nos pensées. Voyons de quoi il retourne. «Apprendre et penser sont comme être à l’extérieur de la porte : s’asseoir en zen, c’est rentrer dans la maison et s’asseoir en paix». «Quand le yin et le yang se combinent pour ne faire qu’un, l’ordre céleste se révèle clairement. La connaissance et le potentiel innés qui étaient sur le point de se flétrir à l’intérieur des êtres redeviennent ronds et brillants, purs et nus» – Liou I Ming.

«Oh ciel au dessus de moi, ciel clair, ciel profond! abîme de lumière ! En te contemplant, je frissonne de désir divin» – Friedrich Nietzsche. «Qu’il est aisé de repousser et d’abandonner toute pensée déplaisante ou impropre, et d’être aussitôt dans un calme parfait» – Empereur Marc-Aurèle. «Si la tranquillité de l’eau permet de refléter les choses, que ne peut la tranquillité de l’esprit ?» – Tchouang-Tseu. «C’est l’esprit qui mène le monde, et non l’intelligence» – Antoine de Saint-Exupéry.

Vous reprendrez bien un peu d’extase ?

L’extase amoureuse : frisson des corps, fusiondescoeurs et union des âmes. Ivresse de l’apothéose.

«Dis aux Sages que pour les amoureux l’extase est le guide, et que ce n’est pas la pensée quimontre le chemin» – Omar Khayyam. «La Paix de Dieu, dit on, rend l’âme heureuse/ Mieux que Raison donnant félicité/ Je la compare à la paix Amoureuse/Quand près de nous se tient l’être adoré» – Johann Wolfgang Goethe. «Nous étions seul à seule etmarchions en rêvant/Elle et moi, les cheveux et la pensée au vent» – Paul Verlaine. «(…) Pour le doigt de la pluie/Au clavecin de l’étang/Jouant page de lune/Et ressemble à ton chant/Je t’aime (…) – Jacques Brel. À propos du silence. «Nous ne nous connaissons pas encore, car nous n’avons pas encore osé nous taire ensemble» – Albert Camus. «Quel calme nocturne, quel calme /Nous pénètre du ciel./On dirait qu’il refait dans la palme/De vos mains le dessin essentiel» – Rainer Maria Rilke. «Je ne puis exprimer mon tourment de silence. Tous lesmots que j’avais à dire se sont changés en étoiles» – Guillaume Apollinaire.

«Rien ne ressemble plus à Dieu dans l’immensité de l’univers que le silence» – Maître Eckhart.

Poésie et jardin

«La poésie est la parole essentielle dans le temps» – AntonioMachado. «La poésie est un essai d’exprimer ce qu’il est quasi impossible d’exprimer»-RobertoJuarroz. Quatre siècles avantMachado et Juarroz, Ronsard avait su dire : «Tantôt j’errais seul et par les forêts sauvages/Sur les bords enjonchés des peinturés rivages/Tantôt par les rochers reculés et déserts/Tantôt par les taillis, vertemaison des cerfs./J’aimais le cours suivi d’une longue rivière,/Et voir onde sur onde allonger sa carrière,/Et flot sur flot en roulant s’attacher…».

Il y a plus de deux mille trois cents ans déjà, Epicure fondait à Athènes l’école du jardin. Un peu d’eau, quelques olives, suffisent amplement pour voyager bien plus loin que ceux qui s’entassent dans les gros avions déchirant le ciel et notre quiétude. «Il faut cultiver notre jardin», liton dans Candide de notre frère Voltaire. Au travail donc !

Source : Roger Jomini – Tolérance et Fraternité, Genève (Revue maçonnique suisse: février 2010)

Comments (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. PILLOT dit :

    Bonjour,

    Quelle bonne idée que la lecture de ces belles citations. Certaines touchent le cœur, d’autres donnent à réfléchir et la plupart sont comme le miel qui
    adoucit les pensées.
    Merci. A bientôt

Leave a Reply