Tag Archives: sagesse

Histoire à méditer : Le serpent qui voulait devenir sage

Se faire respecter sans agresser…

Les serpents sont peut-être les animaux les plus haïs sur cette planète. Mais il n’en a pas toujours été ainsi.

A l’époque où les Dieux habitaient encore sur Terre côtoyant bêtes et hommes, un jeune serpent vint à Naruda pour lui demander conseil :

- Très grand Naruda, siffla-t-il, je veux apprendre la sagesse. – Effort louable de la part d’un serpent répondit le Dieu. Mais pour cela tu devras commencer par arrêter de mordre les innocents.

Alors le serpent repartit en faisant le serment de ne plus mordre ceux qui l’approchaient. Mais les gens ont profité des bonnes dispositions du rampant qui se faisait alternativement écraser et fouler au pied sans jamais protester. Les enfants étaient cruels avec lui.

Ils s’amusaient à lui jeter des pierres et l’effrayaient avec leurs bâtons. Pourtant le serpent tint bon et ne mordit personne. Pas même les enfants. Fier de lui mais blessé de toute part, il alla de nouveau chez le puissant Naruda pour lui rendre compte de la situation. Il se plaignit du tort qu’on lui causait: “J’ai abandonné la mauvaise habitude de mordre les innocents, mais maintenant ils me jettent des pierres et ma peau n’est que fissures douloureuses”.

Alors Narada lui répondit:

“Je te le dis et te le répète : ne mords pas. Mais fais comme si tu allais mordre et tu verras, on te laissera tranquille à nouveau”.

Depuis ce jour, les hommes se tiennent à l’écart des serpents, qui se dressent et sifflent à leur approche.

Mais combien sont-ils à nous mordre vraiment ?

serpent 300x225 Histoire à méditer : Le serpent qui voulait devenir sage

Philo-fable : Le vieillard qui plantait des arbres

Voici une « philo-fable » extraite du livre de Michel Piquemal « Les philo-fables Philo fable : Le vieillard qui plantait des arbres » : Le vieillard qui plantait des arbres

Par un bel après-midi d’été, un cavalier galopait sur les routes de Provence. Il avait soif… et il se maudissait de n’avoir rien emporté dans les fontes de sa selle… quand soudain il aperçut un paysan qui travaillait dans un champ. Il alla vers lui et se trouva en présence d’un très vieil homme occupé à planter. Ils s’assirent à l’ombre d’un arbre et le vieil homme lui donna à boire de l’eau bien fraîche de sa cruche.

Se sentant mieux, le voyageur voulut échanger quelques mots.- Dites-moi, mon bon ami, que faites-vous donc ici par cette chaleur ?

Read More »

Conte : Les deux loups…

 Conte : Les deux loups...Les deux loups ! (Une fable amérindienne que l’on raconte le soir autour du Feu Sacré.)

Un homme âgé dit à son petit-fils, venu le voir très en colère contre un ami qui s’était montré injuste envers lui :

« Laisses-moi te raconter une histoire… Il m’arrive aussi, parfois, de ressentir de la haine contre ceux qui se conduisent mal et n’en éprouvent aucun regret. Mais la haine t’épuise, et ne blesse pas ton ennemi. C’est comme avaler du poison et désirer que ton ennemi en meure. J’ai souvent combattu ces sentiments »

Il continua : » C’est comme si j’avais deux loups à l’intérieur de moi; le premier est bon et ne me fait aucun tort. Read More »

Tout arrive pour le mieux…

Lune et Soleil 120x120 Tout arrive pour le mieux...Tout arrive pour le mieux (D’après une histoire de Sathya Sai Baba)

Un roi régnait, comme tous les grands rois; entouré de nombreux conseillers. Il avait pour Premier ministre un homme plein de sagesse qui répétait toujours

- Tout arrive pour le mieux.

Ces paroles agaçaient son entourage qui ne comprenait pas toujours ce qu’il voulait dire.

Un jour, en chassant, le roi se coupa accidentellement le petit doigt. Fou de douleur, il retourna au palais tenant sa main blessée. Lorsqu’il fut pansé, le Premier ministre venu prendre de ses nouvelles, « Sire, lui dit – il, ne vous désolez pas pour la perte de votre doigt car tout arrive pour le mieux. Read More »

Est-ce un bien , est- ce un mal?

bien mal 120x120 Est ce un bien , est  ce un mal?Est-ce un bien , est- ce un mal?

Un paysan Chinois suscitait la jalousie des plus riches du pays parce qu’il possédait un cheval blanc merveilleux. Chaque fois qu’on lui proposait une fortune pour l’animal, le vieillard répondait :

 » Ce cheval est beaucoup plus qu’un animal, pour moi, c’est un ami, je ne peux pas le vendre. »

Un jour, le cheval disparut. Les voisins rassemblés devant l’étable vide donnèrent leur opinion : « Il était prévisible qu’on te volerait ton cheval. Pourquoi ne l’as-tu pas vendu ? « 

Le paysan se montra plus dubitatif:

« N’exagérons rien, dit-il. Disons que le cheval ne se trouve plus dans l’étable. C’est un fait. Tout le reste n’est qu’une appréciation de votre part. Comment savoir si c’est un bonheur ou un malheur ?  » Read More »

Comprendre le labyrinthe…

 Comprendre le labyrinthe... Comprendre le labyrinthe...

L’homme moderne est en passe de devenir un nomade virtuel, voyageur de l’image et du simulacre, travaillant et consommant à domicile, naviguant sans guide à travers des réseaux d’information et de pouvoirs, rêvant d’appartenir à la future élite des nomades de luxe, randonneurs de tous les plaisirs, créateurs de tous les réseaux, qui, demain, dicteront leurs valeurs au reste de la planète.

Comprendre le labyrinthe deviendra bientôt essentiel à la maîtrise de la modernité.

Il nous faut donc oublier rectitude et transparence : le monde réel n’est pas ainsi fait. Et réapprendre à penser labyrinthe, réétudier les stratégies nécessaires pour y évoluer, réinventer les secrets de cette antique sagesse.  » Read More »

Le sourire est la perfection du rire

sourire 120x120 Le sourire est la perfection du rire  Le sourire est la perfection du rire

Car il y a toujours de l’inquiétude dans le rire, quoique aussitôt calmée ; mais dans le sourire tout se détend, sans aucune inquiétude ni défense.

On peut donc dire que l’enfant sourit mieux encore à sa mère que sa mère ne lui sourit ; ainsi l’enfance est toujours la plus belle.

Mais dans tout sourire il y a de l’enfance ; c’est un oubli et un recommencement. Read More »

Réflexion : La sagesse

sagesse 120x120 Réflexion : La sagesseIl faut s’incliner devant tout être qu’on rencontre, parce que chaque être est unique et possède une coupe qui contient la sagesse de son expérience.

Si je me place au-dessus de l’être que je rencontre, il ne peut déverser dans ma propre coupe le vin de la sagesse. Si au contraire je m’incline, sa sagesse se déverse naturellement en moi, par une sorte de loi de la gravité spirituelle.

C’est ce que, dans le grand public, on appelle  » être à l’écoute des autres « .

C’est une attitude beaucoup plus importante qu’on ne le crois.

Parce qu’aucun être n’arrive par hasard sur notre route. Read More »

Réflexion : Cadeaux d’insultes…une belle leçon…

 Réflexion : Cadeaux dinsultes...une belle leçon...Près de Tokyo vivait un grand samouraï, déjà âgé, qui se consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.

Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué d’une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il contre-attaquait avec la rapidité de l’éclair. Read More »