14
juil

Le secret de Rose…

C’était le premier jour de la rentrée à l’université, et notre professeur s’était présenté en nous enjoignant de faire connaissance

25
août

Tintin, Hergé et l’ésotérisme !

Tintinophiles…cet article est pour vous ! Jacques Drillon dans BibliObs – actualité littéraire par le Nouvel Observateur – a publié l’article « Occultisme,

06
août

Poème Maçonnique : Toi et Moi…

<p style="text-align: center">L'Équerre, un jour, dit au Compas:</p>

06
jan

Mozart ou le Génie de la Lumière

<p style="text-align: justify"><img class="alignleft size-full wp-image-10061" src="http://www.gadlu.info/wp-content/uploads/2011/01/index1.jpg" />"<strong>Mozart ou le Génie de la Lumière</strong>" est un article de Brice Saint Cricq publié sur le site "<strong>Le Post.fr</strong>", article consacré à Mozart, avec une description de son parcours maçonnique, une analyse de son œuvre d'inspiration également maçonnique.</p></img>

14
sept

Séminaire du GREMME : Présence de l’ésotérisme chrétien dans la Franc-maçonnerie

<span style="font-family: arial,helvetica,sans-serif"><span style="color: #000000">Le <a href="http://gremmenews.blogspot.com" target="_blank"><em><strong>GREMME</strong></em></a> est un groupe de recherche interdisciplinaire consacré à l'étude scientifique des courants maçonniques et ésotériques modernes et contemporains. Il est lié au Centre Interdisciplinaire d'Etude des Religions et de la Laïcité de l'Université Libre de Bruxelles.</span></span>

04
nov

Petite réflexion sur la Mort…

<p class="MsoNormal" style="text-align: justify;text-indent: 0.5in"><span style="font-size: small"><span style="font-family: georgia,palatino"><span style="color: #000000"><span class="1-Texte-1"><span>Si j’accepte l’idée qu’après la mort, je serai remis au néant où j’étais avant ma naissance, ma vie actuelle se retrouve soustraite de toute angoisse face à la mort. La crainte de la souffrance existe toujours mais l’angoisse de l’inconnu que sera ma non-existence devient absurde. Dans le néant, qui, par définition, est un état de non-être, rien de ce qui me permet de ressentir des émotions n’existe. Si mon corps, qui est l’outil indispensable des perceptions et des réactions émotives, n’existe pas, comment le </span></span><span class="1-TexteItal-3"><span>rien</span></span><span class="1-Texte-1"><span> pourrait-il être le paradis, l’enfer ou quelque autre au-delà que ce soit qui m’accorderait une existence subjective quelconque. Pour ressentir, il faut être constitué d’un organisme sensible ; c’est un </span></span><span class="1-TexteItal-3"><span>must</span></span><span class="1-Texte-1"><span>.<!–more–></span></span></span></span></span></p>