Qu’est-ce qu’un Ordre initiatique ?

 Qu’est ce qu’un Ordre initiatique ?« Qu’est ce qu’un ordre initiatique ? » On entre en franc-maçonnerie sans réellement prendre conscience que nous pénétrons dans un monde initiatique…Et  soyons honnête on se sait pas ce qu’initiatique signifie réellement …

Voici une planche « explicative » de la respectable loge suisse « Etoile du Jura » qui aborde l’initiation, le symbolisme, etc…

« Une association d’individus peut se considérer comme constituant un  Ordre quand elle présume une Règle ou un Rite à travers lesquels on obtient une déterminante infinie.

Un Ordre est initiatique quand la Règle ou le Rite sont tels qu’ils complètent la signification de la parole elle-même (in -ire): entrer, aller dedans, insérer, ainsi de suite à l’infini.

L’initiation est un fait d’ordre métaphysique en ce sens que le néophyte est accompagné, grâce au Rite, au commencement d’une voie traditionnelle faite de valeurs et de finesses absolument idéales. Mais ce même Rite détermine le plan formel et la qualité de l’existence.

De telles valeurs, si on tente de les expliquer ou de les inclure dans un système de références, sont décrites en termes éthiques, moraux, etc. La réalité de ces valeurs est l’essence même, l’Etat Spirituel dans la modalité spécifique de non-relation avec les états physiques et psychiques.

L’initiation représente donc le début d’un processus conscient et individuel à travers lequel le néophite:

a) parvient à la perception intuitive de ces valeurs comme éléments dynamiques du système existentiel;

b) assume le contrôle de son Moi existentiel et le conduit seul vers la dimension spirituelle, se libérant progressivement des liens relationnels avec l’existence.

Après l’initiation, sur le plan psychophysique, rien n’est changé, sauf sur le plan de la conscience:  l’initié se rend compte qu’une porte s’est ouverte et qu’à partir de ce moment-là il doit avancer de lui-même, mais pas tout seul car il aura toujours des Frères pour le guider vers la réalisation de ces penchants spirituels. Cette façon d’exister spirituellement, peu à peu, lui proposera une forme de principe concret et émotif et, en passant par des expériences successives, lui fera découvrir des grades de vérité.

Ce qui, par contre, ne qualifie pas un ordre comme initiatique est l’absence de l’infini et de l’activité relative,  intérieure et individuelle.

L’initié est l’essence de l’infini et de la relativité activée à l’intérieur de l’individu tourné vers la réalisation, ce qui signifie la transposition des principes du plan idéal au plan de l’existence.

Le travail du Franc-maçon, comporte trois aspects fondamentaux pour rejoindre le grade de Maître, à savoir : le savoir, l’action et l’amour. Ces principes enseignent à ses adeptes qu’ils ne sont rien d’autre qu’une pierre brute et qu’il faut la tailler pour construire l’édifice qui se trouve en eux.

Savoir : parce que nous voulons connaître et surtout savoir la vérité. La chercher, la discuter; parce que nous sommes sincères et devons démontrer à l’ignorant que la maçonnerie n’est pas une confrérie comme tant d’autres, mais une école de l’enseignement.

S’il est important d’apprendre une connaissance et un savoir-faire que nous que nous appliquons ensuite à la vie dans les métiers où nous sommes engagés, il est aussi vrai que cela n’est pas suffisant. Un élément supplémentaire est nécessaire, un élément qui a une importance, dirais-je primordiale pour nous Franc-maçon., c’est celui du coeur, car si dans chaque action faite il n’y a pas le coeur, cette action ne pourra pas être portée à sa juste valeur.

Le Franc-maçon., tout en restant très ouvert, ne cachera jamais rien à ceux qui cherchent la difficulté du vrai chemin et il enseignera à chaque F., qu’il est une pierre brute et qu’il devra la tailler pour construire son temple.

Le Vénérable Maître en Chaire« 

Source : http://www.fmbiel-bienne.ch/




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>