Subscribe via RSS Feed Suivez moi sur Pinterest Suivez moi sur Google Plus Suivez moi sur YouTube

Le miroir…

16 octobre 2013 0 Comments



le miroir 72 dpiToute une région du sud de la Chine venait de subir un terrible tremblement de terre.

Dans un village, des hommes, des femmes et des enfants erraient toujours, hagards, au milieu des ruines de leurs habitations. Les jours passèrent et chacun s’employait à reconstruire sa maison mais dans la peur et l’inquiétude du lendemain.

Un jour, une femme était partie seule et loin du village pour chercher de l’eau. Alors qu’elle remplissait ses jarres à la source, elle aperçut à quelques dizaines de mètres un homme qui semblait âgé assis à l’ombre d’un arbre. Elle n’eut pas peur et s’avança vers lui.

- Qui es-tu ? lui demanda t-elle

- Je suis un Sage, répondit l’homme.

Il lui fit signe de s’asseoir non loin de lui. La femme s’assit et commenca à lui raconter le tremblement de terre et les jours pénibles qui s’écoulaient depuis au village.

- Qu’allons-nous devenir ? répétait-elle souvent. Notre vie est devenue si malheureuse. Tu es un Sage, peux-tu me réconforter. J’aimerais tant être réconfortée.

- Ecoute-moi, dit le Sage : Tant que tu regrettes ce qui s’est passé, tu ne pourras évacuer ta douleur. La peur, la tristesse et le désespoir font partie de l’évolution de l’homme. C’est une évolution que tu dois traverser, mais tant que tu es la proie de ces émotions négatives, tu ne peux pas utiliser ce que tu es. Les sages, ceux qui savent comment aider les gens à se voir eux-mêmes, ne se laissent pas impliquer par ce qui a été. Ils ne sont concernés que par l’instant présent. Ils peuvent voir l’avenir et le passé mais ne se laissent entraîner ni par l’un ni par l’autre. Il te faut te connecter à ton guide intérieur pour apprendre à vivre entièrement dans et pour le présent. C’est ainsi que disparaissent les émotions négatives.

- Mais j’ai tellement perdu confiance en moi et en la vie avec cette terrible catastrophe qui a détruit notre vie.

- C’est le destin de l’ange que de vaincre le dragon ! Comprends-tu ce que je veux dire?

- Je ne sais pas pourquoi mais il me semble que oui.

- Tu me dis que tu as perdu confiance en toi, mais il faut beaucoup de confiance en soi pour affirmer à autrui que l’on en manque. Il est vrai que l’on ne peut planter une fleur sur un terrain de pierres. Mais tu n’es ni la fleur ni le terrain de pierres : tu es celle qui doit arroser la fleur et choisir le bon terrain. Si tu le fais, tu vis au centre de toi-même et non plus au milieu de tes émotions négatives qui sont le dehors de toi-même. C’est pour cela qu’en fait celles-ci ne t’appartiennent pas. Mais si tu y tiens c’est toi qui leur appartient.

Au fur et à mesure que le Sage parlait, la femme se sentait plus légère et elle commençait à relativiser ce qu’elle avait vécu. Les paroles du Sage imprégnaient son être en ces moments difficiles. Puis, le Sage sortit un miroir de sa poche. Il était à peine plus grand que la paume de sa main.

Il le tendit à la femme de façon à ce qu’elle puisse voir son visage. Elle y vit son visage triste aux traits tirés par la fatigue. Puis le Sage se concentra et soudain le miroir se brisa et joncha le sol de ses éclats. Aussitôt, la femme sentit son visage se détendre et sa fatigue disparaître. Elle ferma les yeux quelques instants.

Lorsqu’elle les rouvrit, le Sage avait disparu. A peine surprise et sans chercher à comprendre, elle retourna parmi les siens légère et vivante.

Source: Guillaume Leroutier Formateur, thérapeute en PNL, Québec


Filed in: Réflexions • Tags: ,

Leave a Reply