Subscribe via RSS Feed Suivez moi sur Pinterest Suivez moi sur Google Plus Suivez moi sur YouTube

Hermétisme et alchimie de Notre-Dame de Paris

19 décembre 2009 1 Comment
>

baglis_03Le site BAGLIS TV a publié une vidéo intitulée « Hermétisme et Alchimie de Notre-Dame de Paris » avec Jean François Blondel.

La cathédrale Notre-Dame à Paris occupe aujourd’hui l’emplacement d’un ancien temple païen dédié à Jupiter ou Vulcain. Elle fut fondée sur les ruines de la première église chrétienne de Lutèce sous l’ordre de l’Evêque de Sully en 1163, nous raconte Jean-François Blondel.
Cathédrale vient de « cathèdre » qui signifie « siège de l’évêque ». Pour l’auteur, Notre-Dame de Paris est à l’image du temple qui figure la réduction du cosmos. Orientée de l’ouest à l’est, comme toutes les églises chrétiennes, elle symbolise le parcours du croyant qui s’achemine des ténèbres  vers la lumière, représentée par le choeur de l’édifice. Vue d’en haut, elle prend la forme d’une croix latine, symbole par excellence du Christ sauveur.
Bestaire animal, signes astrologiques, travaux ruraux, cycles des saisons, arts libéraux, etc., tout concourt à donner à Notre-Dame un sens alchimique et profond.

« Comment sont cryptés les oeuvres au noir, au blanc et au rouge des fils d’Hermès dans les portails de Notre-Dame? Quels mystères hermétiques révèle cet immense livre de pierre? Réponse de Jean-François Blondel dans ce premier reportage. »

Extrait de 7 minutes :

La vidéo en intégralité est disponible à cette adresse:

http://www.baglis.tv/esoterisme-video/114-symbolisme/561-hermetisme-et-alchimie-de-notre-dame-de-paris.html

Comments (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Peut etre un peu reducteur quand meme d’assimiler « la cathedrale » a la seule alchimie en mettant soigneusement de cote le mode de reflexion de l’epoque beaucoup plus simple et moins alambique qu’on ne le croit. Certes il y a symbolisme, mais il ne faut pas chercher a voir partout ce qui n’existe pas, quitte a l’inventer ou extrapoler a outrance, d’autant que la grande majorite des sculptures de la facade de Notre dame de paris sont du 19eme siecle, dues A Eugene de Viollet le Duc. Je connais le sujet pour avoir ecrit ma these en histoire de l’art: « Sculpture decorative profane a la cathedrale de Reims: crochets, marmousets, gargouilles et acroteres, chapiteaux, figurines animales, vegetales et humaines » centree sur les campagnes de construction du 13e siecle de Jean d’orbais et Gaucher de reims, architectes a reims.

Leave a Reply