Subscribe via RSS Feed Suivez moi sur Pinterest Suivez moi sur Google Plus Suivez moi sur YouTube

Franc-Maçonnerie et Rotary Club

7 mars 2011 3 Comments
>

Le blog du « Rotary Club de Nemours » publie un article sur le « Rotary et la Franc-Maçonnerie ».

L’article en question provient en fait du site Wikipédia. Il s’agit d’un passage du dossier consacré au Rotary Club.

La comparaison entre les deux associations peut prêter à sourire et pourtant le rapprochement est parfois fait alors qu’il n’en est rien.

C’est l’occasion cependant d’y voir un peu plus clair…

Le Rotary est une organisation mondiale de plus 1.2 million de membres issus du monde des affaires, des professions libérales, du monde civique. Les membres des Rotary clubs, appelés Rotariens, apportent un service humanitaire, encouragent l’observation de hautes normes éthiques dans le cadre professionnel, et aident à développer bonne volonté et paix à travers le monde. (source site du Rotary France)

Article du Rotary Clib de némours:

Certains liens ont parfois été établis entre le Rotary et la franc-maçonnerie, même si les deux organisations n’ont en fait pas de lien autre que le fait que certains rotariens sont maçons et quelques similitudes dans l’organisation : le Rotary partage avec la maçonnerie une certaine discrétion et la désignation des nouveaux membres par cooptation.

Dès les débuts du Rotary, en effet, des liens de fait semblèrent se créer par exemple en Angleterre, où nombre de maçons devenaient rotariens.

Cette double appartenance eut un double impact : d’une part les maçons rotariens voulurent rapidement se distinguer et, dès 1919, la Grande Loge unie d’Angleterre enregistra la première Loge rotarienne qui fut suivie par d’autres, la plus connue et la mieux documentée étant laRotarian Lodge No. 4195 enregistrée en 1920. D’autre part, dans un mouvement inverse, des rotariens maçons créèrent des clubs dont l’entrée était de fait réservée aux franc-maçons. Cette dernière pratique fut cependant combattue par le Rotary International qui y mit un terme dans les années 1930, menaçant les contrevenants de leur retirer leur charte.

Plus anecdotiquement, cette double appartenance revendiquée fut parfois matérialisée par de curieux badges de membres mariant les symboles rotariens et maçonniques.

Pour en savoir plus :

Site consacré à l’Histoire du Rotary Club avec une page dédiée au Rotary Club et à la Franc-Maçonnerie (traduit en français)

Site officiel du Rotary International

Site francophone officiel

Voir cette page traduite provenant du site


Comments (3)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. gkayne dit :

    j’aimerais bien que tu me les mails stp « le belge » !!!

  2. Belgo5.0 dit :

    me définissant (pour le moment ;-) comme « un maçon de l’extérieur », je combats le Rotary.

    Vous trouverez sur mon blog (très heureux d’avoir trouvé le votre) diverses critiques.

    Je vous invite à passer dans Google la chaine ‘Rotary Lindbergh Duarte Pinochet’ et à découvrir la suite de mes critiques.

    Je vous invite également (je peux vous les mailer) à étudier la these et les documents de Sandrine Gousset-Checkchak sur la sociologie du Rotary et ses liens avec certaines obédiences plus particulierement.

    Le Rotary, comme une partie de la Loge, est un paraparti politique, qui fait office de pilier (sans jeu de mots mal intentionné) à la droite, voire à l’extreme droite.
    C’est lié à l’héritag politique du libéralisme, issu lui meme d’une contestation sociologique et fraternelle du régime monarchique.

    Le Rotary a démontré ses fleurs empoisonnées par le communautarisme et diverses exclusives, ainsi que des comportements abjects à l’égard des droits de l’homme (dont l’affaire du Dr Engelke à Pattaya).

    A Bavay, nous avons TROIS Rotary Clubs pour 4000 habitants. Il est donc LOGIQUE qu’y sévissent le clientélisme, la mise au pas des associations (programme traditionnel de l’extreme droite), le racisme latent : la Mairie a vu Carl Lang, numéro deux du FN, dans les Salons d’Honneur.

    D’ailleurs, vous trouverez au moins un Gouverneur du Rotary dans les soutiens à la candidature Le Pen aux Présidentielles.

    Pour l’anecdote, je lie personnellement la création du Rotary à Chicago en 1905 et la création des Wobblies à Chicago en 1905. Pour moi, c’est l’explication.

    Je conclurai en disant qu’il manque « à gauche » d’un service club équivalent…sur des bases républicaines et planétaires.

    Pierre Larcin, dit « le Belge » de Bavay et de Lille

  3. Isis dit :

    Il y a similitudes dans l’éthique ;Le fondateur du Rotary , Paul Harris était Franc -Maçon; mais ces deux organisations ne sont pas de même nature :pas de recherche spirituelle et symbolique au Rotary par exemple) et pas de même objectif, le Rotary étant plus concret (actions humanitaires et educatives) bien que la recherche de la paix entre les hommes puisse être considérée comme spirituelle.
    Isis Rotarienne et Fm

Leave a Reply