Subscribe via RSS Feed Suivez moi sur Pinterest Suivez moi sur Google Plus Suivez moi sur YouTube

Réflexions

Je suis un tailleur de pierre de Jacques Hustin

30 août 2014 2 Comments


Je suis un tailleur de pierre de Jacques Hustin


JE SUIS UN TAILLEUR DE PIERRE
Chansons de Jacques Hustin et Michel Noiret. Interprétée par Jacques Hustin. Photos personnelles Christine Glassant



Les personnes sont des cadeaux

29 août 2014 4 Comments


Les personnes sont des cadeaux

Certaines sont magnifiquement enveloppées elles sont très attrayantes, dès le premier contact.

D’autres sont enveloppées de papier très ordinaire.

D’autres ont été malmenées par la poste.

II arrive parfois qu’il y ait une  » distribution spéciale « , certaines sont des cadeaux dont l’emballage laisse à désirer, d’autres dont l’emballage est bien fait.

Continue Reading »

Le mendiant cache un Empereur

26 août 2014 0 Comments

Mendiant-NormandLe mendiant cache un Empereur

Le mot solitude désigne deux états de conscience opposés.

Il y a la solitude du mendiant et celle de l’Empereur.

La première est un état de manque : Je me sens isolé, seul, je suis triste, je me sens vide sans l’autre.
Je suis dépendant de tout ce qui peut combler ce douloureux sentiment de manque.

La seconde est un état de plénitude : Seul, je suis heureux et satisfait d’être ce que je suis,
sans besoin d’autre chose la vie me comble et cette joie irradie tout autour. Continue Reading »

Si tu peux…par Alain Subrebost

25 août 2014 0 Comments

« Si tu peux… » Kipling nous inspire tous et moi aussi :-)

Continue Reading »

La Franc-Maçonnerie est un ordre cosmopolite…

23 août 2014 1 Comment

franc-maçonnerieVoici un extrait de  « Address to a French Gentleman« , R. Trewman, The Principles of freemasony declineated, 1777,  tiré de l’ouvrage Franc-Maçonnerie et cosmopolitisme au Siècle des Lumières, de Pierre-Yves Beaurepaire, aux éditions Edimaf, 1998.

« Toi, notre frère, natif et sujet d’un autre royaume, puissant et éclairé, en entrant dans notre Ordre, tu viens de contracter des liens sacrés et amicaux avec des milliers de maçons dans cette nation et bien d’autres.

Souviens toi toujours que l’Ordre dans lequel tu viens d’entrer exige de toi que tu considères le monde comme une grande république, dont toutes les nations constituent une seule famille, et dont tous les individus sont les enfants.

C’est pourquoi, lorsque tu reviendras dans ton pays, prends garde à ce que le champ de tes amitiés ne se limite pas au cercle étroit de ta nation, ou de religions particulières, mais soit réellement universel et s’étende à toutes les branches de la race humaine. ».


Pourquoi nous appelons-nous Francs-Maçons ?

21 août 2014 0 Comments

logo-hiverC’est encore une planche de Roger Jomini, de la Loge Tolérance et Fraternité, à l’Orient de Genève, que je partage avec vous. Cette fois-ci il s’agit du « Pourquoi nous nous appelons Francs-Maçons »

Il nous offre cette fois-ci une très belle définition de ce que signifie « être un Franc-maçon » … tout réside dans l’humanisme et dans l’Homme.

Continue Reading »

Les deux branches de l’Arbre

20 août 2014 0 Comments

branche arbreLES DEUX BRANCHES DE L’ARBRE

 Il y a bien longtemps, sur une lande desséchée, se trouvait un arbre extraordinaire. Il était très vieux, aussi vieux, disait-on, que la Terre ; et il donnait des fruits merveilleux, dorés et luisants comme des soleils. Ces fruits faisaient ployer deux énormes branches. Hélas, personne ne pouvait profiter de ce don du ciel, car l’une des deux branches portait des fruits empoisonnés ; et l’on ignorait laquelle. Tous salivaient donc devant ces fruits offerts, mais aucun n’y touchait.

Vinrent des temps de famine. Un printemps trop glacial ravagea les vergers, un été trop sec brûla la moisson. Seul le vieil arbre portait ses fruits, plus beaux que jamais. Continue Reading »

Pensée : Sur le chemin, un oeuf et une pyramide…

16 août 2014 0 Comments

Sur le pont d’un navire traversant l’Atlantique de nuit, se tenaient un œuf dur et une pyramide. À mi-chemin du voyage, l’œuf commença à se plaindre du roulis.

L’œuf s’adressa alors à la pyramide : « comment faites-vous pour supporter cet effroyable mode de transport ? Pour ma part je ne puis en endurer davantage ! La pyramide répondit très étonnée : « Qu’y a-t-il qui vous gêne autant sur ce navire, mon cher compagnon de voyage ? » Il s’ensuivit le dialogue suivant : Continue Reading »